Codiac FM

La vague du Grand Moncton

Morceau présentement
Titre
Artiste


Une grande production théâtrale à l’Escaouette pour deux soirs seulement

Marie-Pier Corriveau

[PODCAST]

Le Théâtre l’Escaouette présente pour deux soirs seulement la coproduction intitulée les Limites du bruit possibles, pour ainsi conclure sa 42e saison de spectacles.

La pièce sombre produite par Satellite Théâtre, Pupulus Moordicus, le Cirque Théâtre des Bouts du Monde et Grafted Cede, souhaite garder le public attentif et réactif tout au long du spectacle, assure le comédien Pierre Robitaille.

« C’est un spectacle sur la résilience humaine. C’est-à-dire qu’est-ce que l’homme fait devant de grandes tragédies. Marc-André de Satellite Théâtre, le metteur en scène, nous a amené vers quelque chose de lumineux malgré toute la noirceur. Le travail de lumière et de musique, c’est incroyable, il y a toujours quelques choses qui se passent sur scène »

– Pierre Robitaille, comédien

L’esprit de groupe entre les comédiens est la force de cette production, selon Florence Brunet qui assure avoir été accueillie chaleureusement lorsqu’elle s’est jointe au groupe un peu plus tard dans la création.

« Pour ce spectacle, la poésie est visuelle. La ”gang” était déjà prête à nous recevoir, quand on est arrivé, ils étaient tous super ouverts, alors on est entré dans la création tout de suite, c’était génial », mentionne la comédienne originaire de l’Île-Du-Prince-Edouard.

Ce spectacle féérique et poétique où la vie réelle entre dans un monde tribal et de rêve ne pourrait être possible sans la création visuelle des marionnettes.

Pierre Robitaille, également marionnettiste, a participé à la création de toutes les marionnettes de cette production.

« La marionnette pour adulte, il y a de moins en moins de questions qui se posent là-dessus sur est-ce que l’adulte va aimer ça. Il y a quelque chose là-dedans, justement dans la poésie, dans le rythme, même dans l’humour qui est une caractéristique à la marionnette. »

Des comédiens de l’Acadie, du Québec et de l’Angleterre vont se rejoindre sur la scène pour offrir au public acadien les Limites du bruit possibles, présentées deux soirs seulement au Théâtre l’Escaouette à 19 h 30 les 22 et 23 mai.

Pour en connaitre davantage sur la pièce et sur la carrière de Florence Brunet et de Pierre Robitaille, consultez le segment de l’émission Nouveau courant sur notre compte Soundcloud.

Nouveau courant

Prenez votre lunch !

Plus d’infos