Codiac FM

La vague du Grand Moncton

Morceau présentement
Titre
Artiste


Pascale Rioux : « J’aimerais continuer ce que j’ai déjà entamé »

Marie-Pier Corriveau

[PODCAST]

Âgé de 21 ans, Pascale Rioux étudie au baccalauréat multidisciplinaire. Elle présente sa candidature pour le poste de la présidence à la Fédération des étudiants et étudiantes du Campus universitaire de Moncton (FÉÉCUM). C’est surtout le désir d’assurer une continuité qui a poussé Pascale à vouloir s’impliquer encore une autre année au sein de la Fédération.

«Je suis présentement vice-présidente exécutive à la FÉÉCUM, j’ai déjà eu la chance d’avancer des dossiers pendant l’année et je me suis rendu compte qu’il y avait beaucoup de travail à faire. En étant à la présidence de la FÉÉCUM, je vais pourrais assurer une continuité et continuer à avancer des dossiers.»

Outre ses occupations du moment, Pascale est très impliquée au sein de plusieurs comités. Elle est la représentante du sud-est pour la Coalition pour l’équité salariale du Nouveau-Brunswick, elle appuie le comité de la condition féminine et s’implique au comité formé pour améliorer les conditions du peuple autochtone.

«Je sais ce qui a à travailler dans les prochaines années, j’ai déjà mon pied dans la porte comme on dit, mais je veux apporter un vent de nouveau dans les dossiers qui n’ont pas encore été traités.» -Pascale Rioux, candidate à la présidence de la FÉÉCUM

C’est au cours de rencontres avec les conseils et les associations étudiantes que Pascale Rioux a déterminé les grandes lignes de sa plateforme électorale. Dans le haut de sa liste, elle désire créer un syndicat pour le personnel étudiant académique.

«J’ai déjà rencontré des organismes externes, ainsi que le gouvernement, je sais comment la game fonctionne en d’autres mots. Je pense pouvoir faire avancer des dossiers. Je veux mettre toutes mes capacités de l’avant pour aider les étudiants à l’Université de Moncton.»

Pascale Rioux se présente aux élections de la FÉÉCUM pour le poste de présidence contre Adrien Buote.

Pour en apprendre davantage, consultez le segment de l’émission Nouveau courant sur notre compte Soundcloud.

Nouveau courant

Prenez votre lunch !

Plus d’infos