Codiac FM

La vague du Grand Moncton

Morceau présentement
Titre
Artiste


L’APPBUM et la FÉÉCUM dénoncent le dévoilement des candidats en lice pour le poste de recteur de l’U de M

Marie-Pier Corriveau

[PODCAST]

La liste des dix candidats en course pour le poste de recteur de l’Université de Moncton a été dévoilée cette semaine. De fortes réactions sont survenus au sein de l’institution postsecondaire. La raison est simple: l’information devait rester confidentielle.

L’Association des professeurs et des bibliothécaires de l’Université de Moncton, l’APPBUM, et la Fédération des étudiants et étudiantes du Centre universitaire de Moncton, la FÉÉCUM,  se sont associées pour condamner par voie de communiqué le bris de confidentialité.

« C’est dans l’intérêt d’aucune des deux associations et de nos membres. Tout ce qui vient mettre en question une stabilité, nuit autant pour les dossiers que la FÉÉCUM porte auprès de l’administration, autant que pour les dossiers que l’APPBUM porte », rapporte le président de l’APPBUM, Mathieu Lang.

Ce dernier indique s’être fortement questionné lorsqu’il a appris que la liste des candidats était rendue publique.

« À l’instant où j’ai vu la liste, c’est toute de suite la réputation de l’Université qui est venue en tête. Quelles seront les prochaines étapes ? Est-ce que ces personnes-là vont retirer leur candidature ? Qu’est-ce qui va arriver avec le processus [de sélection]? Est-ce qu’on va perdre des candidatures que l’on voulait garder ? »

Bien que ces questions restent sans réponse pour le moment, la situation est sérieuse et la confidentialité joue un rôle important selon le professeur de la Faculté d’éducation.

« C’est un poste de direction de l’université et de toutes les institutions, les personnes qui ont des candidatures recevables, ont des postes tout aussi importants dans d’autres institutions, soient des chefs de direction qui ont des comptes à rendre à des conseils d’administrations, ou à des associations professorales. Habituellement on veut une chef ou un chef qui s’engagent dans notre institution, alors ça crée un malaise », explique Monsieur Lang.

L’Université a annoncé qu’elle déposera une plainte à l’ombudsman de Radio-Canada quant au traitement journalistique de Radio-Canada Acadie.

Il y aura une réunion extraordinaire du Conseil des gouverneurs lundi prochain. Une décision sera prise concernant la suite du processus de sélection pour le prochain recteur ou la prochaine rectrice de l’Université de Moncton.

Nouveau courant

Prenez votre lunch !

Plus d’infos