Codiac FM

La vague du Grand Moncton

Morceau présentement
Titre
Artiste


Le régime cétogène s’éloigne des recommandations nutritionnelles

Marie-Pier Corriveau

[PODCAST]

Notre chroniqueuse de nutrition Sarah-Ève Maillot est de retour avec un nouveau sujet, celui du régime cétogène. Adopté par plusieurs au cours des dernières années, Sarah-Ève définit les particularités de ce régime qui gagne en popularité et suggère aux auditeurs certaines recommandations à suivre.

« Le régime, dit miracle par plusieurs, est constitué principalement de gras. Quand on y pense, c’est assez contre-intuitif de manger plus gras pour perdre du poids. En fait, le régime consiste à réduire notre consommation de glucides et augmenter notre consommation de graisse pour créer un état de cétose »

-Sarah-Ève Mailhot, étudiante de 3eannée en nutrition à l’Université de Moncton.

Une personne va donc privilégier la consommation de viande rouge, de bacon, de jambon, de saucisses, de poissons gras, de beurre, de fromage et de noix. Également, la diminution de glucides sera grandement remarqué dans ce type de régime.

« La quantité de protéines reste essentiellement la même, par contre, on diminue énormément l’apport en glucides (par exemple, les pâtes, les patates, le riz, les légumineuses). En fait, tous les féculents vont totaliser environ 5% des calories totales dans une journée. J’aimerais rappeler qu’il est conseillé de consommer 45 à 65% de nos calories quotidiennes en glucides. Donc, on peut voir ici que s’est assez risqué et que cela va à l’encontre des recommandations nutritionnelles », mentionne-t-elle.

De plus, des effets secondaires peuvent être associés à cette diète, tels que des nausées, des vomissements, des maux de tête et de la fatigue. Ces symptômes surviennent particulièrement dans les premiers jours.

« Pour une saine alimentation, on recommande une alimentation diversifiée. Si on consomme seulement des aliments riches en graisses, on passe à côté d’une grande quantité d’aliments importants pour la santé tels que les fruits, les légumineuses, les produits céréaliers, les légumes et plusieurs autres », précise l’étudiante.

 

Pour plus de détails, consultez le segment de l’émission Nouveau courant sur notre compte Soundcloud.

Nouveau courant

Prenez votre lunch !

Plus d’infos