Élections FEECUM : Karina Langis remporte le seul poste contesté

par Rémi Frenette

L’identité des nouveaux membres de l’exécutif de la Fédération des étudiantes et étudiants du centre universitaire de Moncton (FEECUM) a été révélée ce mardi 28 février lors de la soirée électorale qui avait lieu au Café Osmose. 1051 étudiants sur un total de 3713 ont exercé leur droit de vote, dépassant ainsi le quorum (25%) en atteignant 28,3% malgré le faible nombre de mises en candidature.

Quatre membres du nouvel exécutif furent élus par un vote de confiance. Les voici avec leurs pourcentages: Joëlle Martin à la présidence (88,8%), Alexandre Levasseur à la vice-présidence exécutive (83,6%), Éric Allain à la vice-présidence académique (82%) et Rémi Gaudet à la vice-présidence des activités sociales (81%).

Seul le poste de v.-p. interne était contesté et il fut remporté par Karina Langis (48,9%) contre Annie Godin (44%). Les deux candidates se suivaient de très près dans les pourcentages à mesure que les résultats étaient révélés, une Faculté à la fois. Le suspens était à son point culminant avant de passer à la dernière Faculté. Langis relate ainsi ses impressions quelques secondes avant que sa victoire ne soit confirmée:

« Tu te rends compte que 124 étudiants ont voté [à la Faculté des Sciences de l’éducation], ce qui est assez pour faire pencher la balance. C’était vraiment un gros stress, mais un bon stress. C’était la Faculté d’Annie, on avait déjà passé ma Faculté qui m’a vraiment aidée. J’étais certaine que je perdais à ce point-là mais il faut croire qu’il y a encore du monde en éducation qui croit dans moi parce que je l’ai eu ! »

Langis explique sa victoire par sa grande visibilité sur le campus, par le fait qu’elle y est depuis six ans et qu’elle s’est toujours impliquée dans divers comités et activités. Elle prend aussi soin de féliciter le travail de sa rivale:

« J’aimerais quand même dire que la campagne à Annie était excellente. C’était vraiment une chaude lutte, je lui dois beaucoup de respect et j’ai l’intention de la traîner avec moi l’année prochaine, tout simplement parce qu’elle a autant des bonnes idées que moi. »

Élue à la présidence par un vote de confiance, Joëlle Martin donne ses impressions par rapport au nouvel exécutif :

« Je pense que c’est tout des gens avec l’expérience nécessaire et les compétences requises pour remplir les postes auxquels ils ont été élus. Ce sont des gens qui ont de l’expérience aussi dans le monde ou dans la politique étudiante. Ce sont des gens que j’ai vu leurs visages à plusieurs reprises, à tous les événements de la FEECUM, puis je pense qu’on va avoir un super exécutif. J’ai juste hâte qu’on se rencontre puis qu’on détermine nos buts, nos objectifs et notre vision pour l’année prochaine. »

La présidence d’élection, Marc-André LeBlanc, se dit très content d’avoir atteint le quorum. Comme le démontre l’histoire récente des élections de la FEECUM, l’électorat est particulièrement difficile à stimuler quand les postes ne sont pas contestés. C’est donc dans le cadre d’un travail et d’une promotion acharnés que LeBlanc et son équipe ont réussi à engager plus de 1000 étudiants dans l’exercice de leur droit de vote, notamment par le biais du blog de la FEECUM, de vidéos sur Youtube et de publicités sur CKUM. « Je peux dire qu’en lisant les rapports de présidence d’élection, le processus électoral se renforcit d’année en année », affirme LeBlanc.

Le nouvel exécutif de la FEECUM entrera en fonction dès le 1er avril 2012.

Leave a comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*
*

Codiac FM... partout !

© Tous droits réservés 2019